Maladies Non-Transmissibles (MNTs): Conséquences de trauma non-traités

Les études scientifiques démontrent une corrélation conséquente entre la maltraitance de l'enfant (maltraitance physique, sexuelle, émotionnelle ainsi que la négligence), l'exposition aux violences intrafamiliales (VIF), et le développement de déficiences mentales et de troubles comportementaux.

L'exposition à l'adversité pendant l'enfance augmente le risque de développement de troubles mentaux, de dysfonctionnement social et de maladies physiques, lesquelles peuvent persister à l'âge adulte. Il est cependant nécessaire de faire la distinction entre un épisode traumatique isolé et des conditions de vie adverses qui ont perduré dans le temps pendant l'enfance.

cco_dreamstime_xxl_83013893.jpg

Les recherches démontrent également que la maltraitance vécue dans l'enfance augmente de 49% la possibilité de développement de maladies non transmissibles (MNT) à l'âge adulte, telles les maladies cardio-vasculaires, les maladies respiratoires chroniques, les troubles mentaux, le cancer ou encore le diabète. (*)

References

Fuller-Thomson, E., & Brennenstuhl, S. Making a link between child physical abuse and cancer. Results from a regional representative survey. (2009). American Cancer Society.