PSYCHIATRIE GENETIQUE & TRAUMA

Trauma innovative access

Redefinir le Trauma

L'exposition à des phénomènes environnementaux adverses pendant l'enfance accroissent les risques de déficience mentale et d'inadaptation sociale et physique, lesquelles peuvent persister de manière durable à l'âge adulte. Il est aujourd'hui nécéssaire de faire la distinction entre un évènement traumatique isolé vécu au cours de l'enfance et des conditions de vie adverses vécues de manière continue.

Trauma et Implications Genetiques

Les mutations biologiques causées par les facteurs psychiques engendrés par les expériences traumatiques font partie du domaine de la psychiatrie moléculaire. De nombreux spécialistes s'intéressent de plus en plus à la génétique psychiatrique ainsi qu'à la génétique du comportement afin de mieux évaluer les implications neurobiologiques du trauma et leurs impacts au niveau développemental.

Implications Epigenetiques

D'un point de vue épigénétique, la sévérité d'un trauma vécu peut provoquer une augmentation ou une diminution de la méthylation, qui peut ensuite engendrer une modification de la fonctionnalité de certains gènes. Cette dérégulation peut être causée par une hypersécrétion ou une hyposécrétion  de cortisol provenant de l'axe Hypothalamique-Pituitaire-Surrénalien (HPS), lesquelles sont associées respectivement aux troubles dépressifs ou aux états de stress post-traumatique (ESPT) et autres troubles en lien au stress.

Trauma dans la Duree et Maladies Non Transmissibles

La dérégulation de l'Axe HPS favorise la prédisposition à une certaine vulnérabilité psychiatrique, laquelle peut donner suite à divers troubles tels ceux retranscris dans le Manuel Diagnostique des Troubles Mentaux (DSM-V) ou le manuel de Classification Internationale des Maladies (CIM-11).

Seront possiblement observés des troubles de l'anxiété et/ou des troubles de l'humeur, une possible consommation de substances, des états dépressifs, des troubles du sommeil, de l'alimentation ou trouble dissociatif de l'identité, l'idéation au suicide, ou encore des syndromes de stress post-traumatique.

Ces troubles peuvent se traduire par des dysfonctionnements physiques multiples et communément caractérisés de maladies non transmissibles (MNT). 

Transmission Intergenerationelle

Des chercheurs se penchent actuellement sur une meilleure compréhension du phénomène de transmission intergénérationnelle des mutations neurobiologiques résultants des phénomènes environnementaux et interpersonnels adverses.

INNTRA encourage ces recherches et se positionne comme fervent supporter de toute initiative scientifique permettant d'évaluer et de mieux comprendre certaines vulnérabilités psychiques, comportementales et biologiques acquises par transmission génétique intergénérationnelle. 

Ceci implique un réel besoin d'étudier les effets positifs des protocoles de soins pluridisciplinaires afin d'évaluer leur impact en terme de plasticité neuronale et de reprogrammation de l'épigénome. 

-Afifi, T. O., Mather, A., Boman, J., Fleisher, W., Enns, M. W., Macmillan, H., & Sareen, J. (2011). Childhood adversity and personality disorders: Results from a nationally representative population-based  study. Journal of Psychiatric Research, 45(6), 814-822. doi:10.1016/j.jpsychires.2010.11.008

-Ehlert, U. (2013). Enduring psychobiological effects of childhood adversity. Psychoneuroendocrinology, 38(9), 1850-1857. doi:10.1016/j.psyneuen.2013.06.007

-Giacobino, A. (2008) Peut-on se libérer des ses gènes? L'épigénétique. Stock.

-Greer, E.L. et al (2011) Transgenerational epigenetic inheritance of longevity in Caenorhabitis elegans. Nature, 479(733):365-71.

 

15 Avenue de Sécheron |@ Geneus  Campus Biotech Innovation Park | @Geneus | 1202 Geneve | Suisse

Copyright @2018 Virginie Morel-All rights reserved | Private Policy & Legal Mentions | INNTRA, Switzerland